SALMA

IBIZA Une île espagnole de l’Archipel des Baléares

Ibiza est une île espagnole de l’archipel des Baléares, en mer Méditerranée. Son sable fin, ses eaux turquoises, ses plages à perte de vue, à la fois baignées de calme et de douceur de vivre en font la destination idéale des jeunes en quête de vacances inoubliables et de soirées rythmées au son de la musique des meilleurs DJ du monde.
Située à une centaine de kilomètres à l’est du cap de La Nao et des côtes de Valence, dans la péninsule Ibérique, elle est également relativement proche des côtes algériennes. L’archipel des Pityuses comprend l’île d’Ibiza et celle de Formentera. Avec Majorque et Minorque, elle forme la province des Baléares. Sa superficie est de 572 km², l’altitude maximale correspond à la Talaia de Sant Josep qui culmine à 475 mètres. Sa population compte 132000 habitants.
En 654 av. J.-C., les Phéniciens fondèrent un port dans cette île de l’archipel des Baléares, qu’ils nommèrent Ibossim, pour les nécessités du commerce de vin, de marbre et de plomb. Ce nom deviendra Ebusus pour les Romains. Des Grecs s’installèrent aussi à Ibiza, à la même époque que les Phéniciens; ils nommèrent les îles du sud de l’archipel, Ibiza et Formentera Pityûssai c’est à dire couvertes de pins. À la suite du déclin de la métropole phénicienne, réduite par les Assyriens, Ibiza passa sous la dépendance de Carthage, plus grande colonie phénicienne de la Méditerranée.

Dans la ville d’Ibiza, le visiteur découvrira une muraille de la Renaissance, l’église de Santo Domingo, les maisons seigneuriales, la Cathédrale, la Curie, le Musée Archéologique, le Château, le Musée d’Art Contemporain d’Ibiza et la Nécropole punique de Puig des Molins, parmi tant d’autres points d’intérêt. Sant Josep de sa Talaia offre un large patrimoine. L’église de Sant Jordi, celle de Sant Francesc de s’Estany, les tours des Carregador et celles de ses Portes, le site phénicien de Sa Caleta, déclaré aussi Patrimoine de l’Humanité; l’église paroissiale de Sant Josep, la Tour du Pirate ou d’es Savinar, le site rural punico-romain de Ses Païses de Cala d’Hort et la tour de Comte ou d’en Rovira. Sans oublier l’église de Sant Agustí ou la paroisse d’es Cubells. À Sant Antoni de Portmany, vous pourrez visiter l’église de Sant Rafel, la chapelle souterraine de Santa Agnès, la Cova des vi ou de ses Fontenelles, les tours d’en Lluc, l’église de Sant Antoni et celle de Sant Mateu et la petite chapelle de Buscastell. À Sant Joan de Labritja, vous prendrez du plaisir à visiter l’ensemble architectural rural de Balàfia, les églises de Sant Miquel et celle de Sant Llorenç, la tour de Portinatx, les églises de Sant Joan et Sant Vicent et le sanctuaire punique d’es Culleram. À Santa Eulària des Riu, vous pourrez visiter ses Feixes, tout près du bourg de Jesús, l’église de Puig d’en Valls et le Puig de Missa à Santa Eulària, où se trouvent le musée Barrau et le musée Ethnologique, tout près de l’église. Dans la zone de Sant Carles, vous trouverez l’église du même nom et la Tour d’en Valls, près du Pou d’es Lleó. À Santa Gertrudis de Fruitera, vous apprécierez l’architecture de sa belle église.

Depuis quelques années, Ibiza se proclame capitale mondiale des discothèques. Les plus connues sont le Pacha, l’Amnésia, le Privilège (anciennement le Ku) ou encore le Space.

Le Royal