DALIA DAGHER

La réputation de Dalia Dagher dans le monde de la presse, de la télévision, de la radio et de l’évènementiel n’est plus à faire. Célèbre star du petit écran et journaliste dans un hebdomadaire local, Dalia attire par sa beauté légendaire et séduit par son élégance.
Mondaine, souriante et agréable, Dalia jongle entre le monde médiatique et celui de la mode. Actuellement, elle présente entre autres l’émission «Maali Lwazira» sur Arab Woman Channel et «Kil Shi Jdid maa Dalia». Rencontre avec cette femme hors du commun, qui nous dévoile des aspects de sa vie méconnus du grand public.

Elle n’hésite pas à vivre son enfance à chaque occasion
Dalia a une âme d’enfant. Il lui arrive souvent de jouer et de danser avec les petits. Même son esprit révolté rappelle son côté enfantin. Elle adore aussi l’aventure et les risques. Dalia est passionnée de danse depuis l’âge de 16 ans et tous les genres l’attirent.

Elle est passionnée de cuisine
Malgré un emploi du temps très chargé, Dalia adore cuisiner et passe beaucoup de temps à préparer des mets divers. Sa spécialité ? Les nouilles.

Elle n’aime pas trop la ville
Son rêve ? Avoir une maison de campagne et profiter de la nature pour se ressourcer et se relaxer. Elle aime passer ses vacances dans son village à Rmeileh, dans la région du Chouf. Elle, qui est très mondaine, apprécie particulièrement le contraste dans la vie. Entre ville et campagne, son coeur chavire pour le terroir…

Elle aime la famille plus que tout
Passer beaucoup de temps en famille, être entourée des siens, de leur tendresse et de leur amour, telle est la clé du bonheur pour Dalia, qui sous des apparences trop mouvementées, privilégie avant tout le cocon familial, entourée de ses parents et de ses quatre fils.

Elle est passionnée de mode
Malgré son travail très prenant entre la rédaction et la télévision, Dalia trouve le temps de voyager avec sa soeur Hadia en Italie choisir les collections de sa boutique qu’elle a d’ailleurs appelée «Passion Mode». Entre Milan et Bologne, elle choisit pièce par pièce tout ce qu’on trouve dans cette boutique.

Elle déteste l’injustice
Dalia ne supporte pas l’injustice sous toutes ses formes. Elle ne peut pas rester indifférente face aux personnes dont les droits sont bafoués. Dans les milieux médiatiques, elle est réputée pour son courage et sa persévérance.

Elle est très croyante
Il est vrai que Dalia n’est pas pratiquante, mais elle avoue être très croyante et compte sur Dieu dans tout ce qu’elle entreprend. Une ou deux fois par semaine, on la retrouve dans des lieux saints. Elle a besoin de s’y ressourcer, d’être guidée dans la vie par la force du tout puissant.

Elle souhaite créer bientôt une association
Comme elle déteste l’injustice, Dalia souhaite créer une association féminine visant à une orientation de la femme à tous les niveaux: personnel, éducatif, professionnel… tout ce qui peut rendre la vie des femmes meilleure.

Elle est la jeune maman de 4 jeunes hommes
Quand on voit Dalia avec son fils ainé, on a du mal à croire qu’elle est réellement sa mère. Difficile à croire, mais elle est mère de 4 garçons dont elle très fière: Lucien est avocat diplômé de la Sorbonne, Christian va bientôt ouvrir un restaurant Italien à Gemmayzeh, Mir-Jean est dans le domaine audiovisuel et a remporté le prix de la NDU et de l’Union Européenne pour son film, et Julien est en première année de médecine.

Elle donne l’impression d’être dure et sérieuse mais c’est tout le contraire
Dalia est une personne joviale, souriante et serviable. Certains la jugent mal en la qualifiant de quelqu’un de très hautain. Au fait, c’est vraiment le contraire. Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses…

Check Also

BEN FOCUS MAGAZINE

L’artiste Ben s’est donné la mort quelques heures après le décès de son épouse

Âgé de 88 ans, l’artiste Ben a été retrouvé mort dans sa maison de Nice mercredi …